Rechercher
  • Cocoski

La fête autrement : Cocorico Val d’Isère et Tignes préparent un hiver plein de nouveautés !

Mis à jour : nov. 5



Vous avez peur de vivre un hiver mollasson ? Pas de panique, votre après-ski préféré sera bien présent toute la saison ! Référence de la fête et de l’art de vivre en montagne, Cocorico Val d’Isère et Cocorico Tignes s’adaptent aux mesures sanitaires pour continuer de faire vivre à leurs clients une expérience unique, et ce en toute sécurité. Groupes live, performances d’artistes, DJ’s, ambiance festive et fooding de qualité : les fondamentaux de Cocorico seront au rendez-vous, accompagnés par de nombreuses nouveautés.

« En tant que chef d’entreprise, il aurait peut-être été plus facile de fermer complètement cet hiver. Mais nous ne pouvions abandonner ni nos équipes, ni nos clients. Et renoncer devant la difficulté n’est pas le genre de la maison », explique, en guise de préambule, Aurélie Bonnevie, créatrice de Cocorico, lorsqu’on lui demande d’aborder la saison hivernale 2020/21 de ses établissements. Depuis respectivement 2014 et 2018, Cocorico Val d’Isère et Cocorico Tignes enflamment les après-skis de Haute-Tarentaise pour le plus grand bonheur des amateurs d’art de vivre. En raison de la pandémie de Covid 19, la fête sera forcément différente mais, pas d’inquiétude, elle va continuer de battre son plein au cœur du domaine skiable Tignes- Val d’Isère.

Premier élément à prendre en compte : les Alpes s’étendent sur plusieurs centaines de kilomètres carrés et les établissements Cocorico ne manquent pas d’espace pour assurer la distanciation sociale, surtout quand tout se fait en plein air ! En conformité avec la réglementation actuelle, tous les convives de Cocorico resteront assis. S’il ne sera donc pas possible de danser sur les tables, l’ambiance sera tout de même au rendez-vous et les groupes musicaux (avec de nouveaux artistes) continueront de se produire sur les scènes XXL, situées au pied de Solaise, à Val d’Isère, et au Val Claret, à Tignes. « Nos DJ’s seront présents aussi, l’ambiance musicale sera peut-être un peu plus chill que d’habitude mais les fondamentaux qui ont fait le succès de Cocorico seront bel et bien là », rassure Aurélie Bonnevie, qui a travaillé d’arrache-pied avec ses équipes pour préparer cette saison si particulière.

Parmi les mesures mises en place pour pouvoir faire la fête en toute sécurité, les plans de circulation ont été scrupuleusement étudiés, le gel hydro alcoolique sera omniprésent et la température de chacun sera prise à son arrivée, avant que le mercure ne grimpe irrésistiblement avec l’ambiance ! Pour ceux qui l’auraient oublié ou perdu en se gaufrant lors de leur ultime descente (ça arrive), Cocorico proposera des masques « made in France ». « Quand on s’appelle Cocorico et qu’on défend le savoir-faire hexagonal, il n’est pas question de distribuer des masques faits en Chine », clame à ce sujet Aurélie Bonnevie, plus que jamais désireuse de montrer ce que notre pays a de meilleur à proposer : son art de vivre et sa créativité ! Si l’on pourra donc continuer de chanter à en perdre la voix, le port du masque sera strictement obligatoire dans tout l’établissement. Pas d’inquiétude pour autant, les membres du staff Cocorico ne se prennent ni pour des cow-boy, ni pour des policiers de la brigade anti-gang ! C’est avec un large sourire qu’ils feront respecter le port du masque, comme l’ensemble des mesures sanitaires.






Comme chaque hiver, on retrouvera l’esprit « fooding chic » de Cocorico, articulé autour de sa célèbre « pizza romana al taglio ». E si, buonissimmaaaaaa ! Entièrement faite maison à partir de farine biologique, la pizza Cocorico est unique et mérite à elle seule le déplacement à Tignes comme à Val d’Isère, où elle fera son arrivée cette année. De nouvelles recettes uniques arrivent cet hiver et croquer sa pâte à la fois légère et épaisse avec une bonne bière en regardant les sommets enneigés deviendra vite votre nouvelle définition du bonheur ! La carte des panini (entièrement faits maison également) s’enrichit elle aussi, permettant à chacun de trouver de quoi reprendre des forces après avoir dévalé les pistes.

Au rang des nouveautés, on devrait par ailleurs découvrir cet hiver une carte de cocktails inédite. « L’expérience Cocorico va un peu évoluer cette année, nous vous préparons des surprises dont la carte de cocktails fait partie », sourit Aurélie Bonnevie, qui a échangé avec différents consultants afin d’adapter l’offre globale de ses établissements.

Cette expérience quelque peu différente se traduit également par des plages horaires modifiées. On pourra ainsi, à Tignes, prendre son café sur la terrasse de Cocorico dès l’ouverture du domaine skiable et, quant aux noctambules, ils pourront faire durer le plaisir jusqu’à 2h du matin à Val d’Isère.« Nous allons tout faire pour que tout le monde se sente bien. Dans le contexte actuel, les gens ont besoin de s’amuser. Notre travail et notre engagement est de leur permettre de le faire en toute sécurité », conclut la patronne de Cocorico. La fête sera forcément différente cet hiver mais il n’est pas question de s’arrêter de vivre. Show must go on !




Cocorico Tignes, de 9h à 20h Cocorico Val d’Isère, de 11h30 à 2h00